Lione Crostolata all’antica !

Siamo in quaresima ma tramite internet abbiamo chiesto alle nostre nonne, già in paradiso,  di intercedere affiché Il Fogolâr possa offrire una bella  crostolata ai nostri membri, siamo sicuri che abbiamo ottenuto una dispensa.

Abbiamo proiettato anche un bel film sulle antiche tradizioni, usanze e costumi  del Friuli….il nostro, quello di una volta, quello che ci é rimasto nel mente, nel cuore, nell’anima !
Il film é composto con le opere di Otto d’Angelo il pittore de Friuli, ancora vivo e ultranovantenne, nessuno meglio di lui ha saputo tradurre l’anima del nostro vecchio Friuli, con una straordinaria produzione di quadri, robe da Guinness’ book!

Abbiamo fatto  rivivere ai Friulo-Lionesi la vita in Friuli negli anni 1940/50.
L’emozione é stata forte per molti, qualche lacrima c’é pure scappata, ma i ‘’crostuj e un bon taj di vin’’ hanno rimesso a posto le cose.
Lo sappiamo, questo Friuli non c’é più ..e noi facciamo apposta di farlo rinascere ad ogni occasione, cantiamo ancora à squarciagola ‘’ ce bjel cjscjel a Udin’’ ….certo siamo vecchi, antiquati, con la muffa, ma questa muffa é quella ‘’nobile’’ quella che garantisce  la qualità del prodotto DOCG, di origine controllata e garantita.

A Lione abbiamo sentito tutti gli accenti friulani dal: ponassim, al roseano, di cà e di là da l’aghe, ma tutti uniti dai crostuj e dalle villotte!

C’é qualcuno che disse che la ‘’tradizione, é la trasmissione del fuoco, non l’adorazione delle ceneri’’ di sicuro questo signore pensava a noi di Lione….era un certo Gustav Mahler, un ‘’brâf muc…di chej che san sunales’’

Mangjait crostuj furlans…  ch’a l’é onor e no vergogne!

Mandi a duc’

Danilo Vezzio – Presidente Fogolâr Lione

Giorni della Memoria

Un albero senza radici non resiste alle tempeste, per gli uomini succede altrettanto, ma le radici hanno talvolta un sapore amaro.

Scrivo queste righe durante i giorni della Memoria e, come Italiano in Francia, non avro’ mai parole abbastanza forti per descrivere l’indicibile… l’odore della carne umana che brucia, ancora adesso scuote le viscere.
Era a Trieste, forno crematorio delle Risiere di San Sabba nel 1944, era alle Foibe di Basovizza ,Gorizia, un pozzo minerario riempito di 250 metri cubi di cadaveri, era anche a Gonars, Udine, un campo di concentramento innominabile nelle tranquille pianure del mio Friuli.
Forni crematori, campi di concentramento, foibe…in Italia, in Friuli! Mi vergogno, non posso pensare che alcuni Italiani potessero fare questo, accettare questo.
Diamoci la mano e chiniamo la testa di fronte a questa Storia che ci insegna ancora e sempre.
La pace europea ci ha resi privilegiati, ma l’odore della carne bruciata deve rimanerci nelle narici, non possiamo, non dobbiamo dimenticare: pure l’Italia, il Friuli ha prodotto, conosciuto degli orrori.

La Casa degli Italiani di Lione ospita qualche Associazione italiana che la fanno  funzionare: DACI (Discendenti degli Anziani Combattenti Italiani), rinata dalle ceneri  è sempre presente con orgoglio alle manifestazioni patriottiche francesi ed italiane rendendo onore con la nostra bandiera, ai Monumenti che portano scolpiti tanti nomi italiani.
Questi Martiri erano Italiani ma sono diventati francesi quando la terra è stata impregnata del loro sangue dopo le battaglie.
Come gli Immigrati del Gruppo Manouchian, 23 uomini dell’organizzazione M.O.I (mano d’opera immigrati) fucilati il 21 febbraio sul Monte Valérien, tra i quali sei italiani, di cui Rino Della Negra, calciatore delle mitica squadra Red Star.
Nella periferia lionese , square Manouchian a Vaulx en Velin, c’è un Monumento con una statua ed una lapide commemorativa con i 23 nomi. Qui si riuniscono, il 21 febbraio, i nostri porta-bandiere insieme a rappresentanti di altri caduti, francesi e di altre nazioni, che la morte ha reso fratelli.

Se i monumenti ai Caduti sono doverosi, parlare dei vivi lo è altrettanto. La Casa degli Italiani è presente a tutte le commemorazioni perchè celebra anche la vita italiana a Lione grazie alle sue Associazioni, molto attive.
Si stima che il 25% della popolazione di Lione e dintorni sia d’origine italiana, 1 su 4, cioè circa 250.000 persone!

Associazione Apulia (Pugliesi), Fogolâr Furlan (Friulani), Vicentini ( Veneti) sono associazioni che lavorano benevolmente per il  restauro e la manutenzione della Casa degli Italiani, ma la loro attività comprende anche il sociale, la cultura, la memoria degli scomparsi.
Diventano sempre più pressanti le domande di ricerche di parenti in Italia con i quali nel tempo si sono perduti i contatti.
Ci sono anche momenti ricreativi: la “crostolata » di Carnevale, i concorsi di bocce, le Tombole, i viaggi in Italia (ultimamente Expo di Milano, Napoli e Regione), soggiorni estivi a Igea- Rimini.
Il nostro lavoro di comunicazione in loco ha prodotto buoni risultati. Sempre di più la Casa degli Italiani diventa un riferimento storico-culturale per Lione, conosciuta e riconosciuta non fosse altro per il lavoro dei connazionali benevoli, rarissimo ed esemplare.

La nostra grande famiglia della Casa degli Italiani riesce anche ad aiutare Amatrice o …l’Africa!
Infatti abbiamo  inviato una modesta somma ad Amatrice ed al missionario Giampaolo Codutti,  friulano che opera in Congo al limite del Rwanda, parrocchia di Kitutu, in una zona selvaggia e molto pericolosa, senza strade, senza elettricità, senza acqua potabile.

La Casa degli Italiani dimostra che l’associazionismo italiano é ancora dinamico, malgrado la vecchia emigrazione sia agli sgoccioli, quella ‘’nuova’’….. forse seguirà il nostro esempio e ridarà vitalità e slancio!

Danilo Vezzio

Assemblée Générale Maison des Italiens – 2017

Le 17 juin 2017 tous les responsables d’associations étaient présents à l’assemblée Générale Annuelle. Étaient également présents, invités, les nombreux bénévoles qui œuvrent tous les jours pour l’Association et son patrimoine
L’exercice 2016 étant terminé les Administrateurs se devaient comme chaque année de faire le point sur les comptes, les travaux, les relations avec les associations et le monde associatif ainsi que les objectifs pour 2017 déjà bien entamés.
Le Président Gianfranco PRETTO a fait un retour sur l’année et a présenté le rapport moral de l’Association en remerciant tout d’abord l’ensemble des participants de l’extraordinaire mouvement de solidarité développé autour de cette maison/monument. Sans eux rien ne se ferait et aucun projet ne viendrait à bout. On ne le répétera jamais assez : cette maison existera dans le futur grâce à quelques dizaines de courageux, accroc , fiers du passé et confiants dans l’avenir.
Puis le Secrétaire Général Danilo VEZZIO a présenté en détail : la rénovation de la « Maison », la gestion administrative générale, la relance de l’activité culturelle et sociale, la communication, ainsi que les Objectifs 2017-2018. Tout cela avec le souci d’une gestion financière sans faille que le Trésorier Bernard ZILLI a confirmé être saine, transparente et conforme.

Assemblé Générale 2017

L’assemblée a donné quitus et validé les objectifs pour conforter et augmenter les locations, assurer une autonomie financière, maintenir le séjour balnéaire pour nos anciens, entreprendre les travaux de ravalement de la façade, le remplacement de la sonorisation, la remise en état de la cave etc. Ce n’est pas le travail qui manque. ni la volonté et donc tout cela va prendre forme dans la bonne humeur en commençant par le partage du verre de l’amitié avec tous les présents.

CANTAR VENEZIA

A la MAISON DES ITALIENS de LYON
Le samedi 18 Mars à 18h30


Rachele COLOMBO et Miranda CORTES ont enchanté le public à la salle Balavoine de VILLEFONTAINE sur le thème « CHANSONS DE FEMMES »
L’association VICENTINI Nel MONDO de LYON a invité les deux artistes à la Maison des Italiens pour un concert avec le répertoire chansons de VENISE « CANTAR VENEZIA »

MIRANDA CORTES est une accordéoniste et compositrice française qui vit à Venise. Diplômée des conservatoires de VICENZA et de Latina, elle travaille pour le théâtre et s’exprime dans différents genres musicaux : La critique lui reconnaît un fort charisme et une présence scénique fascinante. Elle a enregistré 4 albums à ce jour.

RACHELE COLOMBO est une chanteuse compositrice, poly instrumentiste née à VICENZA ; passionnée de culture méditerranéenne, africaine et moyen-orientale, elle s’est dédiée particulièrement aux traditions musicales et vocales Vénètes et istro-vénètes . On ne compte plus ses enregistrements et ses collaborations avec des musiciens confirmés (Bertelli, Eugenio Bennato, Elena Ledda, Calicanto, Lucilla Galeazzi, Daniele Sepe, Tenores di Bitti, Francesca Reggiani ou Fabrizio Gatti par exemple).

Pendant une heure et demie ces deux artistes ont charmé le nombreux public avec ce répertoire de chants populaires du 18° siècle vénitien. L’album NDAR ( Aller) est tiré de la recherche de ces chansons qui accompagnaient les bateliers de la lagune de Venise.
Un concert très réussi et une collaboration parfaite des associations de la Maison des Italiens

Repas des Bénévoles de la Maison des Italiens – Février 2016

Ce repas a été organisé pour remercier les bénévoles qui ont participé aux travaux de remise en état de la Maison des Italiens au cours de l’année 2015 : démolition et reconstruction de l’ensemble des sanitaires avec mise aux normes handicapés, réaménagement de la cuisine, réaménagement des trois bureaux à l’étage (installation de sanitaires pour chaque bureau, revêtement de sol stratifié, séparation des réseaux électriques, …).
Tous les travaux ont été réalisés par les bénévoles seulement pour quelques travaux de plomberie un professionnel est venu à notre aide.

La Maison des Italiens nous a été transmise par nos parents, notre devoir est de l’entretenir et de lui redonner vie.

Carré des Italiens – Cimetière de la Guillotière Lyon – 6 novembre 2016

Le dimanche 6 novembre 2016 se sont déroulées en ce lieu, les commémorations relatives à l’armistice italien de la Guerre Mondiale 14/18, célébré en Italie, non pas le 11, mais le 4 novembre.

Chorale enfants italiens au Carré des Italiens 6 novembre 2016

Vidéo réalisée par la famille CUMERLATO descendants de Fiorindo VANZO 

Au pied de l’imposante statue en marbre blanc de Carrare, représentant la Grande Madre (la Mère Patrie), il y a 71 tombes de soldats italiens de la guerre 14/18, morts dans les hôpitaux de Lyon, suite aux blessures subies sur le front de l’Est. Ce carré des Italiens bénéficie de l’extraterritorialité concédée par le président Edouard Herriot. Le drapeau italien y flottait librement. Le monument a été inauguré le 24 mai 1925 et depuis il accueille tous les ans, autour du 4 novembre, le Consul général d’Italie entouré par la communauté italienne et ses amis de la région lyonnaise.

Cérémonie du 6 novembre 2016 à la Maison des Italiens

Cette année encore, M. Alberto Bertoni, le nouveau Consul général d’Italie à Lyon, a organisé ces commémorations avec la collaboration de l’association D.A.C.I (Descendants des Anciens Combattants Italiens) de Lyon, membre de la FARAC, et le nombre de drapeaux présents était très élevé. Cette cérémonie du dimanche 6 novembre 2016 aura été très émouvante car des très nombreuses personnalités civiles, militaire, religieuses, françaises et italiennes, étaient présentes, y compris une forte délégation de haut-gradés italiens en uniforme. Le public a été particulièrement ému lorsque le groupe d’écoliers de l’école St Roch d’Aoste a entonné « Fratelli d’Italia » et les chansons populaires des ‘’poilus’’ italiens, qui avaient eux aussi, leur Madelon ! La présence de ces groupes en provenance d’Italie est due au grand travail de sensibilisation de la D.A.C.I, cette association, à la disparition des vétérans italiens, a recueilli les drapeaux des associations italiennes d’anciens combattants et poursuivi le travail de mémoire, entamé par leurs ancêtres, à Lyon. Tous ceux qui ont une ‘’larme de sang italien dans les veines’’ ont été appelés à participer et le résultat, positif, est flagrant. En effet on doit constater que ces dernières années le drapeau Italien est souvent parmi le drapeaux français, en mémoire de tous ces italiens qui sont ‘’morts pour la France’’, dans toutes les guerres. Les fils, petit-fils des combattants italiens arborent les chapeaux à plumes de leurs aïeux : Alpino ou Bersagliere, faut-il rappeler que le dernier poilu français s’appelait Lazzaro. Lazare Ponticelli, il était alpino et son nom est au Panthéon à Paris!

Militaires Italiens à la MDI

Après le consistant vin d’honneur qui s’est déroulé à la Maison des Italiens, rue du Dauphiné, Lyon 3ème, tous les groupes se sont dirigés, dans l’après-midi, vers la Nécropole Nationale de la Doua pour les cérémonies Interalliés. L’émotion était à son comble lorsque la gerbe du Consul général d’Italie a été déposée, au pied de la croix de Vanzo Fiorindo, devant ses dix petits-enfants, venus spécialement d’Italie pour honorer sa mémoire. Ils ont retrouvé la tombe du grand père, jamais connu, un siècle après sa mort. Il était introuvable, suite à une erreur sur son nom.

Cérémonie du 6 novembre 2016 au Cimetière de la Doua

A la Doua, les drapeaux français, italiens, polonais, anglais, écossais se sont inclinés devant ces immenses champs de croix blanches, dont l’ombre s’allonge inexorablement sur le sol, comme pour souligner que leur vie est éteinte, mais leur mort ne doit pas être oubliée. La DACI fera son devoir.

Daniel Vezzio président DACI (Descendants des Anciens Combattants Italiens)

Forum des Associations de Lyon 3 – 2016

La Maison des Italiens de Lyon avait son stand avec les associations :

  • APULIA
  • DACI – Descendants des Anciens Combattant Italiens
  • FOGOLAR FURLAN de Lyon
  • Circolo VINCENTINI de Lyon

Notre stand a eu du succès et en particulier le chapeau de Bersagliere d’un de nos porte drapeaux de la DACI.

Gérard COLLOMB - Sénateur-Maire de Lyon
Gérard COLLOMB – Sénateur-Maire de Lyon
Thierry PHILIP - Maire de LYON 3ème
Thierry PHILIP – Maire de LYON 3ème
Jean-louis TOURAINE - Conseiller Municipal de Lyon
Jean-louis TOURAINE – Conseiller Municipal de Lyon

Commémoration « VERDUN » – le 29 mai 2016 – Place Carnot Lyon

DACI / Descendants des Anciens Combattants Italiens, est une association de la Maison des Italiens, rue du Dauphiné à Lyon

Chers membres et amis / Carissimi membri ed amici!

Avec Ceux de Verdun, vi aspettiamo numerosi / On vous attend nombreux  à la:

Borne de Verdun
Place Carnot à Lyon
le Dimanche 29 MAI à 9H 30.

1916 déjà des centaines de milliers de jeunes soldats, réduits en viande hachée par la mitraille, chair à canons …. c’étaient nos grands-pères….
La bataille de Verdun 21/02/1916 au 19/12/1916 …300 jours d’apocalypse….. l’indicible, l’innommable, l’abominable …. humain, animal, végétal, minéral tout aura été massacré, déchiré, arraché, éventré, retourné, …
60 millions d’obus sur un espace restreint … soit un obus tous les 30 cm, ce qu’ont vécu nos anciens, est impossible à décrire…nous pouvons juste nous taire et …. pleurer, vous pouvez!
Les montagnes d’ossements à Douaumont ou Redipuglia et ailleurs…à oublier ? Mais ils sont là devant nos yeux … des crânes, des tibias … nos grands-pères!

Que viennent faire les italiens à la borne de Verdun/Voie Sacrée, sur la place Carnot?
Voici:
Lyon, cimetière de la Guillotière/Carré des Italiens plus de 70 tombes, en terre italienne, donnée par le Président Edouard Herriot …
Ces jeunes démembrés, gazés, brûles, aveugles, ont craché, leur poumons sanguinolents … millimètre par millimètre, dans les hôpitaux de Lyon … une agonie sans fin … la mort … une délivrance!

Bligny-Marne 3440 soldats italiens enterrés..plus les autres cimetières, à Soupir, Metz, Lachalade … au total 9000 morts, 5000 blessés sur 130.000 soldat italiens en France …

Plus?
Lazare Ponticelli dernier poilu français, né italien, il est au Panthéon à Paris …

Venez … On compte sur vous!
Im Leben und im Tode vereint … ces mots terribles … sont écrits à l’entrée d’un cimetière austro-hongrois en Italie [unis(liés) par la vie et par la mort] … nous, nous sommes vivants! Soyons unis par et pour la vie, liés à jamais par la mort des nos anciens ….

Alpini

Lazare Ponticelli avant d’être français était un Alpino (chasseur Alpin italien) ceux qui portent un chapeau avec une plume, comme nos porte-drapeaux à Lyon.
Ces Alpini sont les bien-aimés de l’Italie, (voir le reportage en français), lorsqu’un peuple aime son armée, ses soldats, alors ….. alors il y a encore un espoir de préserver les valeurs qui font de nous des gens respectables …
Mon village rasé, par un tremblement de terre en 1976 a été reconstruit par les Alpini, gratuitement, comme beaucoup d’autres …. Lyon la Maison des Italiens est restaurée par les descendants des Alpini … gratuitement!
Un des motto (devise) des Alpini…’’o la va o la spacca’’, ça passe ou ça casse … à Lyon ça passe … merci à nos porte-drapeaux!
Reportage:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/les-alpini-les-omnipresents-chasseurs-alpins-d-italie-997375.html

Grâce à la DACI on vient de retrouver à Lyon, la tombe de Vanzo Fiorindo classe 1882, le grand-père de Giuseppe Cumerlato, les 10 petits-enfants, âgés, mais vivants, viendront à Lyon fleurir la tombe du grand père qu’ils n’ont jamais connu, et ne savaient pas où il était …
Voici un des nombreux messages de Giuseppe pas la peine de traduire …

Grazie
Sig Vezzio grazie di cuore per tutto quello che avete fatto e per le foto e articoli collegati .
Meritate la riconoscenza dell’Italia e di noi tutti che siamo alla ricerca di chi non c’è più.
Sono passati 100 anni ma la memoria resta e resterà.
Cordiali saluti
Giuseppe Cumerlato

Nous allons continuer les recherches des familles, si on ne trouve pas, nous serons la famille de ces soldats de Lyon !

Soyez avec nous et ceux de Verdun!

Rédacteur : Danilo VEZZIO